Le pucelage relatif

Tiens, c’est marrant…

… les relations sexuelles c’est comme le sport : moins on pratique moins on maîtrise. Ce n’est un secret pour personne, en matière de sexualité, pour progresser, il faut pratiquer. Si lors des premiers actes sexuels, les gestes sont souvent approximatifs voire maladroits, avec l’expérience, on gagne en maîtrise. Les hommes gagnent en endurance et en douceur, les femmes prennent plus d’initiatives.

Toutefois, plus les relations sexuelles se font rares, plus cette maîtrise semble disparaître. Après plusieurs mois d’abstinence, l’homme fera son affaire en quelques secondes et la femme aura plus de mal à prendre les choses en main. Le niveau de maîtrise de l’acte sexuel est alors presque équivalent à celui d’un puceau ; on parlera de « pucelage relatif ». Après plusieurs années d’abstinence, on peut considérer que le pucelage est absolu, l’individu sera aussi doué qu’un ado de 14 ans.

Une réflexion sur “Le pucelage relatif

  1. Aucun commentaire sur ce post… à croire que tous les lecteurs assidus de ce blog son des bêtes de sexe…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s