L’esprit passif

Tiens, c’est marrant…

… on demande souvent aux gens « Comment ça va ? » sans se soucier de la réponse. C’est un beau paradoxe de la vie quotidienne : on le fait tous et ça nous énerve tous quand on nous le fait. Les plus cyniques d’entre nous sont même tentés de répondre « Ca ne va pas ! », juste pour voir si la personne s’intéresse vraiment à nous.

Ce type d’automatisme est caractéristique de ce que les chercheurs appellent un état d’esprit passif  ou de basse tension cognitive[1] : « souvent, nous nous contentons d’observer que certains éléments sont présents dans la situation pour déclencher machinalement un comportement »[2].  Concrètement, il nous arrive de faire des choses par habitude sans vraiment y penser, tout simplement parce que notre cerveau ne peut pas être en état d’attention permanente. Aussi fait-il un tri entre les actions importantes et celles qui ne le sont pas. Voilà pourquoi vous vous dites parfois en rentrant du travail: «Tiens, c’est marrant je suis déjà arrivé à la maison !? »


[1] LANGER E., BLANK A. CHANOWITZ B. (1978). « The Mindlessness of Ostensibly Thoughful Action: The Role of Placebic Information in Interpersonal Interaction », Journal of Personality and Social Psychology.

[2] CICCOTI S. (2004). « 150 petites expériences de psychologie pour mieux comprendre nos semblables», Dunod.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s