La force d’attention des films contemporains

Tiens, c’est marrant…

… les films d’aujourd’hui semblent plus captivants que ceux d’hier. C’est un fait, les grands classiques en noir et blanc n’ont pas les faveurs du grand public. A la télévision, on les range dans la catégorie « programme pour insomniaques », juste à côté de Très Chasse et des Dossiers de l’Histoire.

Savoir que Mon voisin le tueur passionne plus les foules que Douze hommes en colère a de quoi laisser perplexe. Pourtant, n’y voyez aucunement le signe d’une quelconque dégénérescence neuronale. Une étude vient de révéler que le rythme des blockbusters hollywoodiens d’aujourd’hui était plus synchronisé avec le rythme de notre encéphale. En clair, les plans de ces films durent juste le temps qu’il faut pour maintenir notre cerveau à un niveau d’attention optimale et ce, indépendamment de la qualité de leur scénario[1].

Quand un film tel que Quantum of Solace enchaîne des plans d’une durée moyenne de 1,7 secondes, d’autres films, plus anciens, s’attardent sur des plans de plusieurs minutes. Après avoir chronométré tous les plans de plus de 150 films célèbres sortis entre 1935 et 2005, les chercheurs ont constatés que Sept ans de réflexion de Billy Wilder était le film le moins synchronisé avec notre cerveau, contrairement à Retour vers le Futur, qui demeure le film le plus synchronisé et, a fortiori, le plus captivant.


[1] CUTTING J.E., DELONG J.E.,  NOTHELFER C. E. (2010) . « Attention and the Evolution of Hollywood Film », Psychological Science.

Une réflexion sur “La force d’attention des films contemporains

  1. Il arrive que le contraire puisse arriver : aimer un film moyen parce qu’il est vieux ou date de telle époque. Prenez le film « Bullit », avec Steeve McQueen, par exemple. Je serais peu disposé à le voir s’il sortait aujourd’hui, car son scénario en fait très sincèrement un navet. Mais ce navet vaut pourtant d’être vu pour le mythique Steeve McQueen, le mythique San Francisco des années 60, et la mythique poursuite de voitures qui sent l’essence.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s