La femme multitâche

Tiens, c’est marrant…

… les femmes reprochent toujours à leur mari de ne pas les écouter. Ce simple phénomène cristallise toute l’incompréhension qui règne entre les deux sexes. Si Monsieur ne fait pas attention à Madame, c’est que, la plupart du temps, il fait autre chose. Or, pendant qu’il bricole, lit le journal ou regarde la télé, impossible pour lui de se concentrer sur autre chose. Mais ça, ces demoiselles ont tendance à l’oublier. Pour elles, quoi de plus normal que de téléphoner tout en écrivant un mail? Quoi de plus naturel que d’écouter la radio tout en préparant le dîner? Quoi de plus banal que de conduire tout en se maquillant?

La femme multitâche n’est pas qu’une réalité quotidienne, c’est une vérité biologique. Pour bien comprendre les mécanismes à l’œuvre, il faut savoir que notre cerveau est composé de deux hémisphères connectés entre eux par un faisceau de fibres nerveuses: le corps calleux. C’est ce dernier qui assure la communication entre les parties gauche et droite de notre encéphale. Or, un neurologue américain a démontré que le cerveau féminin disposait d’un corps calleux plus épais que le cerveau masculin. Les femmes auraient jusqu’à 30% de connexions de plus entre les deux hémisphères, leur permettant ainsi réaliser plusieurs actions simultanément. Inversement, les hommes ayant moins de fibres de connexion entre les deux hémisphères, ils seraient plus enclins à être mono tâche[1].

Mais que la gente masculine se rassure, l’hyper-communication entre les deux parties du cerveau féminin ne va pas sans quelques désagréments. En effet, nombreuses sont celles qui peinent à différencier spontanément leur droite de leur gauche[2]. Ne vous étonnez donc pas si votre couple se dispute si souvent en voiture: entre l’un qui ne s’intéresse qu’à la route et l’autre qui se trompe de direction… tous les ingrédients sont réunis.

Diapositive1


[1] GORSKI R. (1998). Sexual differentiation of the brain. Principle of Medical Biology, Reproductive Endocrinology and Biology 159-168

[2] PEASE A. & R. (1999). Pourquoi les hommes n’écoutent jamais rien et pourquoi les femmes ne savent pas lire les cartes routières ? First Editions

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s