La circulation circulaire de l’information

Tiens, c’est marrant…

… on a l’impression d’entendre partout les mêmes infos. Télévision, radio, presse, Internet… certains jours c’est comme si tous les journalistes se passaient le mot pour partager des nouvelles aussi réjouissantes que la crise de l’emploi chez les jeunes, les attentats au Moyen-Orient ou les errances du gouvernement. En somme, tout pour attaquer dans la joie et la bonne humeur une nouvelle journée de travail. Ce journalisme sous anxiolytique participe moins d’une démarche de manipulation que d’une logique concurrentielle: « Ils en ont parlé, il faut qu’on en parle aussi ! ». Le sociologue Pierre Bourdieu était un des premiers à dénoncer cette homogénéisation des médias. Il soulignait parfaitement le fait que, pour un journaliste, ne pas parler d’un sujet traité par ses concurrents revenait à être « dépassé » par eux [1].

Cette « circulation circulaire de l’information » n’a pas que pour effet de nous donner envie de fuir le monde civilisé, elle soulève une vraie question d’éthique, notamment en cas d’emballement médiatique. Le 9 mars dernier, le Parisien publiait en exclusivité le témoignage à visage découvert d’une mère porteuse, une première en France étant donné le caractère illicite de cette pratique. En 24h, l’information est reprise par presque tous les grands médias régionaux et nationaux de Ouest France au Figaro, de France Bleu à RTL, de France 3 à BFM TV, même l’honorable Agence France Presse s’en est faite l’échos. Il faudra attendre le 11 mars avant qu’un journaliste de RMC révèle, qu’après recoupement des informations, le témoignage du Parisien n’était que le produit de l’esprit mythomane d’une jeune femme en mal de reconnaissance. Circulation circulaire oblige, cette révélation a généré quantité de rectificatifs dans les organes de presse ayant relayé le faux scoop [2].

Si cette pratique affecte notre confiance dans les médias, elle n’altère pourtant en rien notre goût pour l’information puisque 70% d’entre nous déclarent suivre les nouvelles avec grand intérêt [3]. C’est peut être aussi ça l’exception culturelle française.

Diapositive1


[1] Pierre Bourdieu, Sur la télévision, Liber-Raisons d’agir, Paris, 1996

[2] Mediapart, Fausse Mère Porteuse : où est passée la qualité de l’information?, 15 mars 2013

[3] TNS Sofres, Baromètre de confiance dans les médias, 2013

Une réflexion sur “La circulation circulaire de l’information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s